310.B1

Intervention en criminologie

Diplôme d'études collégiales (DEC)

Ce programme te permettra d’intervenir auprès des clientèles diversifiées dont la vie comprend des enjeux liés à la criminalité, la déviance ou la victimisation, de cibler leurs besoins et les actions à entreprendre, celles-ci dans une perspective de prévention, d’autonomisation et de réinsertion sociale, et ce, dans le respect des cadres législatifs, des protocoles et des cadres de référence en vigueur.

Qu’est-ce que je vais apprendre dans ce programme?

  • Découvre diverses stratégies d’intervention te permettant d’intervenir en relation d’aide ou en accompagnement, auprès d’une clientèle adulte et juvénile, dans une perspective d’inclusion sociale (diversité culturelle et LGBTQ2+).
  • Participe à une multitude de mises en situation réelles et d’ateliers de rétroaction en interaction avec tes pairs.
  • Apprends à rédiger des plans d’intervention et à évaluer les risques de passage à l’acte, en travaillant en équipe et avec d’autres intervenant(e)s.
  • Interviens auprès des personnes aux prises avec des situations et problématiques diverses (victimologie, troubles de comportement, toxicomanie, santé mentale, gestion des émotions, etc.).

Plusieurs professeurs du programme proviennent de divers milieux d’intervention communautaire et institutionnelle (établissements correctionnels, centres jeunesse, tribunaux, services sociaux, maisons de transition, etc.), ce qui permet un enseignement qui respecte la réalité du marché du travail.

Salle de simulation

Le Collège de Maisonneuve a une salle de simulation dédiée au programme de Techniques d’intervention en criminologie.

Dans cet environnement, tu recréeras l’ambiance de travail des centres de réadaptation par des mises en situation et tu pratiqueras tes techniques avec des acteurs afin de simuler diverses formes d’intervention.

Stages en milieux de travail

Comme étudiant en Techniques d’intervention en criminologie au Collège de Maisonneuve, tu feras plus de 700 h de stages dans 7 milieux différents.

  • 3 types de stages de formation :
    • un stage d’observation de six jours dans des milieux d’intervention pour jeunes et adultes;
    • un stage d’implication d’une journée par semaine pendant 15 semaines dans le milieu de ton choix où tu y assureras une présence active auprès de la clientèle et participeras à la vie professionnelle de l’équipe;
    • un stage d’intervention de 15 semaines à temps plein dans un milieu d’intervention où tu devras intervenir au quotidien en vue de modifier les comportements d’une personne délinquante.

Perspectives d’emploi

  • 100 % des diplômés occupent un emploi ou poursuivent leurs études*

Milieux de travail

À la fin de tes études, tu travailleras comme technicien, agent, surveillant ou intervenant dans les milieux suivants :

  • établissements carcéraux provinciaux et fédéraux;
  • centres jeunesse;
  • centres de réadaptation;
  • établissements d’enseignement;
  • organismes communautaires pour jeunes et adultes;
  • centres d’hébergement en réadaptation et en victimologie.

Poursuivre à l’université

De plus, tu pourras accéder à tous les programmes dont le préalable est un DEC.

*Source : Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. La Relance au collégial en formation technique. La situation d’emploi de titulaires d’un diplôme d’études collégiales (DEC) . Enquête de 2022.

Cours préalables exigés

  • Aucun préalable

Conditions générales d'admission

Pour être admis au Collège de Maisonneuve, tu dois satisfaire aux conditions générales d’admission et, s’il y a lieu, aux conditions particulières de ton programme (cours préalables, tests, etc.).

  1. Tu dois avoir ton diplôme d’études secondaires (DES) ou une formation jugée équivalente*.
  2. Tu dois avoir les cours préalables requis au programme que tu as choisi ou être en voie de les réussir.
  3. Tu dois réussir, pour certains programmes, les tests ou satisfaire aux conditions particulières d’admission du collège.

*Note que l’information est modifiable sans préavis, il est donc préférable de consulter régulièrement le site du Service régional d’admission du montréal métropolitain (SRAM).

Étudiants Sport-Études

Étudiants internationaux

Étudiants adultes 

Dates limites d'admission

Session Automne 2023

L’admission à la session Automne est possible dans tous les programmes au 1er tour.

  • 1er mars 2023, 23 h 59 – Date limite au 1er tour
  • 2 avril 2023 – Publication des réponses sur admission.sram.qc.ca

Comment faire ma demande d’admission ?

Consulte la page dépose ta demande d’admission pour en savoir plus!

Coût moyen de la 1ère année

  • 638 $

Ce montant inclut les frais d’inscription, le coût du matériel de la formation générale et le coût du matériel de la formation spécifique.

Répartition des coûts

Session Automne 2022 

  • Droits d’admission au SRAM : 30 $
    +
  • Droits d’inscription : 20 $ par session
    +
  • Droits afférents à l’enseignement : 25 $ par session
    +
  • Droits d’autre nature : 114 $ par session
    +
  • Cotisation pour l’association étudiante SOGÉÉCOM : 19 $ par session
    +
  • Assurance collective souscrite par la SOGÉÉCOM : 40 $*
    *Les étudiant(e)s qui ne souhaitent pas bénéficier de cette couverture peuvent s’en retirer.

Les montants publiés ici sont ceux qui sont en vigueur pour l’année collégiale 2022-2023. Cependant, le Collège de Maisonneuve et le Gouvernement du Québec se réservent le droit de les modifier sans préavis.

Étudiant(e)s internationaux

Pour plus d’information sur le coût des études au Québec pour les étudiant(e)s internationaux, consulte notre foire aux questions.

Ces informations sont à titre informatif seulement. Pour consulter les choix de cours officiels ainsi que leurs préalables, référez-vous à Omnivox.

Formation générale

Pondération : 2-2-3

Le cours propose l’étude d’œuvres de la littérature québécoise du XXIe siècle et d’œuvres appartenant à des littératures étrangères des XXe et XXIe siècles; l’étudiant(e) devra rédiger des dissertations critiques rendant compte de cette étude.

Pondération : 0-2-1

À l’intérieur de ce cours, l’étudiant(e) devra formuler ses objectifs personnels, à l’aide d’une méthode appropriée. Il s’agira des habiletés et des attitudes requises par la pratique d’une activité physique.

Il pourra lui-même évaluer périodiquement l’atteinte de ses objectifs; la ou le professeur fournira les instruments de mesure nécessaires.

Le cours vise donc à soutenir l’étudiant(e) dans l’amélioration de ses habiletés motrices et à lui apprendre à ajuster ses objectifs à ses capacités. Les activités d’apprentissage et les habiletés à maîtriser peuvent varier d’un sport à l’autre, mais l’objectif global demeure toujours le même.

À Maisonneuve, ce cours peut être suivi à travers l’une ou l’autre des activités suivantes :

  • Autodéfense 
  • Canot-camping
  • Techniques d’entraînement musculaire
  • Natation 
  • Yoga 
  • Volleyball 
  • Badminton 
  • Ski de randonnée 
  • Sport de pleine nature en eau vive 
  • Randonnée urbaine 
  • Escalade de bloc
  • Water-polo 
  • Apprentissage des bases en sports collectifs 
  • Apprendre à nager
Pondération : 2-1-3

Cours d'anglais général commun à tous les programmes.

Formation spécifique

Pondération : 2-1-2

Ce cours permet à l’étudiant de différencier les contextes de travail de l’intervenant en criminologie, notamment les milieux adultes, juvéniles, institutionnels ou communautaires ainsi que des aspects comme les rôles, les tâches et les conditions de travail propres aux différents contextes seront abordés. L’étudiant est aussi amené à examiner la structure des différents réseaux d’intervention, que ce soit en termes de fonction administrative, de mandat, de mission, de clientèle ou de vocabulaire propres à chacun de ces réseaux. Outre ce qui précède, ce cours est l’occasion d’aborder le processus d’intervention, et ce, en lien avec les principales tâches qui incombent à l’intervenant en criminologie ainsi que les principaux outils utilisés dans les différents milieux. Finalement, ce cours permet d’aborder les comportements professionnels attendus chez les techniciens en criminologie et, pour ce faire, les différentes valeurs sont investiguées, qu’elles soient personnelles, propres à la clientèle ou à chacun des milieux, ainsi que les notions d’éthique et de déontologie.

Pondération : 2-1-2

Ce cours permet à l’étudiant d’examiner le phénomène de la désaffiliation sociale ainsi que les manifestations (déviance, marginalité et délinquance) de ces dernières, et ce, surtout d’un point de vue criminologique. Ainsi ce cours initie avant tout l'étudiant au langage, au vocabulaire et aux concepts liés à l’application des notions de criminologie, et ce, autant dans une perspective historique que contemporaine. Concrètement, l’étudiant découvre les écoles de pensée en matière de réaction sociale au crime et autres déviances, les facteurs de risque et de protection associés au développement et à l’enracinement de la délinquance ainsi que les processus de passage à l’acte. Enfin, il explore les impacts de la réaction sociale sur les trajectoires des personnes délinquantes, déviantes ou marginales.

Pondération : Information à venir

Ce cours permet à l’étudiant de développer sa capacité à communiquer de façon professionnelle auprès de clientèles diversifiées (jeunes, adultes, etc.). Il apprend à utiliser les techniques de communication propres aux contextes d’intervention variés. L’étudiant est invité à développer un regard réflexif sur l’impact de ses échanges et ce faisant, améliore la qualité de sa communication.

Pondération : 2-1-2

Ce cours permet à l’étudiant de comprendre les phases de développement de l’enfance et de l’adolescence particulièrement au niveau des changements importants qui y surviennent. L’étudiant apprend à expliquer le fonctionnement de l’enfant et de l’adolescent sur les plans individuel et social. Le cours vise également à mieux comprendre les besoins à satisfaire et les défis propres à chacune de ces deux périodes de développement. L’étudiant explore aussi les crises développementales et les problèmes de comportement pouvant apparaître au cours de l’enfance et de l’adolescence, ainsi que les crises susceptibles de conduire à l’agir délinquant.

Pondération : 2-1-2

Ce cours permet à l’étudiant de comprendre la complexité des interactions sociales et de ses enjeux, comme les inégalités, les mécanismes qui les favorisent ainsi que leurs conséquences pour les personnes et la société. L’étudiant se familiarise aussi avec les pouvoirs et privilèges dont bénéficient certains groupes sociaux. Ainsi, il découvre les contextes sociaux et culturels qu’il doit considérer dans l’évaluation de la situation des personnes auprès de qui il aura à intervenir. Enfin, ce cours permet de découvrir les répercussions de la réaction sociale sur l’intégration sociocommunautaire de la personne en difficulté, mais également des conditions favorisant cette dernière.

Formation générale

Pondération : 3-1-3

Dans ce deuxième cours de français, l’étudiant(e) devra développer ses connaissances de la littérature française par la lecture et l’analyse d’œuvres intégrales ou d’extraits, situer ces textes dans leur contexte culturel et sociohistorique et rendre compte des rapports qu’ils entretiennent avec les courants idéologiques qui ont influencé leur production, notamment par le biais de la rédaction de dissertations explicatives.

Pondération : 3-1-3
Ce premier cours de philosophie – préalable à tous les autres – rend l’étudiant capable de distinguer le discours philosophique des autres discours, capable de raisonner et d’argumenter avec rigueur.

L’étudiant apprend d’abord à identifier la spécificité de la philosophie et à distinguer ce qui caractérise le discours philosophique et le distingue du discours scientifique et du discours religieux.

Et comme les fondements de notre pensée rationnelle sont intimement liés à l’histoire de la philosophie, le cours retrace, dans la philosophie grecque, l’émergence et les grandes étapes du développement de la pensée rationnelle occidentale.

Enfin, par l’apprentissage de la théorie logique de l’argumentation, l’étudiant peut mettre en pratique les connaissances acquises sur le discours rationnel et traiter lui-même d’un problème spécifique.
Pondération : 2-1-3

Cours d'anglais adapté à des contextes particuliers liés aux champs d'études. 

Formation spécifique

Pondération : 2-2-2

Ce cours permet à l’étudiant de se familiariser avec le processus d’observation et ses principales méthodes. Dans ce cours, l’étudiant est initié aux techniques d’observation, aux choix d’outils d’observation et à la rédaction de rapports objectifs. Il apprend à discuter de ses observations avec ses collègues et à analyser celles-ci. Enfin, il évalue ses capacités à exercer un rôle d’observateur.

Par le biais de journées passées auprès de clientèles juvénile et adulte dans des milieux d’intervention, il observe une personne, un groupe de personnes, ainsi que les lieux et le matériel. Il rédige des rapports d’observation, discute de ses observations et les analyse. Il est également invité à évaluer son rôle d’observateur. Enfin, l’étudiant est en mesure de mettre en application le processus d’observation qu’il a exercé durant ses immersions en stage.

Pondération : 3-1-3

Ce cours permet à l’étudiant de connaître les lois, règlements et procédures tant au niveau civil que pénal qui s’appliquent aux citoyens et particulièrement aux différents acteurs du réseau jeune et adulte. L’étudiant apprend également la terminologie juridique et est donc en mesure de l’utiliser lors de ses différentes interventions. Ces connaissances lui permettent par la suite d’appliquer la législation à différentes situations afin de comprendre l’impact de celle-ci sur la clientèle. Le technicien en intervention en criminologie est alors en mesure d’accompagner et de conseiller efficacement le client.

Ce cours permet aussi à l’étudiant de distinguer les devoirs et les obligations qui encadrent le travail du technicien en intervention en criminologie. Ce dernier est alors outillé pour mieux comprendre l’étendue et les limites des actes qu’il ou elle peut poser dans le cadre de ses fonctions tout en respectant les règles d’éthiques du milieu.

Pondération : 2-1-3

Ce cours permet à l’étudiant d’apprendre à animer et à superviser des activités de la vie quotidienne, dans un milieu de vie, auprès d’une clientèle diversifiée. Il est initié aux bases de l’intervention et de l’animation de groupe, de même qu’à celles du travail en équipe. Il apprend, notamment, à utiliser des approches et des techniques d’intervention adaptées aux objectifs, aux besoins et aux différents contextes de travail dans lesquels il est susceptible d’être appelé à travailler. Ce cours revient sur les notions du rôle et des responsabilités de l’intervenant, des enjeux et de l’éthique de la profession, de même que sur plusieurs éléments reliés au savoir-être de l’intervenant en criminologie : habiletés de communication, capacité à s’affirmer, collaboration et implication.

Pondération : 2-1-2

Ce cours permet à l’étudiant de connaître les étapes de vie à l’âge adulte. Il identifie et analyse les principaux besoins et défis associés à la vie d’un adulte ainsi que les crises susceptibles de conduire à l’agir délinquant. L’étudiant apprend à expliquer le fonctionnement de l’adulte sur les plans individuel et social. Il s’initie également aux notions de base en matière de santé mentale. Il acquiert aussi la capacité d’évaluer son niveau de stress et de repérer ses sources de stress personnel et professionnel inhérentes à la tâche d’intervenant en criminologie dans le but de prévenir l’épuisement professionnel. Il apprend également à identifier les moyens préventifs appropriés pour maintenir un bon équilibre sur le plan émotif.

Pondération : 2-1-2

Ce cours permet à l’étudiant de concevoir la dépendance sous toutes ses formes et d’en comprendre les multiples facettes. Il apprend à examiner la situation d’une personne vivant des difficultés liées à la dépendance et à examiner l’ensemble des répercussions subies par celle-ci. Ce faisant, l’étudiant améliore la qualité de ses interventions auprès des personnes ayant une dépendance.

Formation générale

Pondération : 3-1-4

Le cours propose l’étude d’œuvres de la littérature québécoise du XXIe siècle et d’œuvres appartenant à des littératures étrangères des XXe et XXIe siècles; l’étudiant(e) devra rédiger des dissertations critiques rendant compte de cette étude.

Pondération : 3-0-3
Tout en maintenant les exigences de la pensée rationnelle et en favorisant son approfondissement, ce cours veut développer la réflexion critique sur la réalité. Il aborde les éléments constitutifs de l’être humain et examine différentes conceptions philosophiques modernes et contemporaines. L’étudiant est conduit à caractériser ces conceptions de l’être humain, à les situer dans un contexte historique et surtout à analyser leur portée philosophique, tant au point de vue social qu’individuel. Il peut ensuite en évaluer l’importance pour la pensée et pour l’action.
Pondération : 1-1-1

L’étudiant(e) acquerra des connaissances qui lui permettront d’évaluer, d’améliorer ou de maintenir sa condition physique : capacité cardio-vasculaire, vigueur musculaire, composition corporelle, posture et capacité de relaxation. Le tout, associé au concept de santé et de bien-être.

Des tests et des questionnaires lui permettront de vérifier sa condition physique et ses habitudes de vie, alors qu’une série de discussions, exposés et exercices pratiques lui donneront l’occasion de comprendre les exigences d’activité du corps humain et de développer son autonomie en matière de santé et de condition physique.

À Maisonneuve, ce cours peut être suivi à travers l’une ou l’autre des activités suivantes :

  • Santé et conditionnement physique en gymnase
  • Santé et conditionnement physique aquatique
  • Santé et conditionnement physique rythmé
  • Santé et conditionnement physique en plein air
  • Santé et conditionnement physique sur roues (spinning)
  • Santé et conditionnement physique et sports de pleine nature 
  • Santé et conditionnement physique ZenActif 

Formation spécifique

Pondération : 2-2-3

Ce cours permet à l’étudiant de consolider les notions apprises dans le cours Observation, immersion et rédaction 1. Aussi, l’étudiant y perfectionne les notions d’observation et y intègre les hypothèses cliniques. Il discute de ses observations avec ses collègues et analyse celles-ci.

Par le biais de journées passées auprès de clientèles juvénile et adulte dans des milieux d’intervention, il observe une personne, un groupe de personnes, ainsi que les conditions matérielles des lieux. Il apprend à formuler des hypothèses pertinentes sur la situation des personnes observées. Il rédige des rapports d’observation, discute de ses observations et les analyse. ll est également invité à évaluer son rôle d’observateur. Enfin, l’étudiant est en mesure de mettre en application le processus d’observation qu’il a exercé durant ses immersions en stage.

Pondération : 3-1-3

Ce cours permet à l’étudiant de réaliser le rôle des mesures légales dans le travail de l’intervenant ; il est capable de distinguer les situations qui relèvent du droit pénal ou du droit criminel, de reconnaître les principales infractions criminelles ou pénales le plus souvent commises par les contrevenants jeunes ou adultes ; il connaît le déroulement des procédures judiciaires vécues par ces mêmes contrevenants et comprend les principes et les règles de la détermination de la peine. Il peut témoigner dans une instance judiciaire ou administrative se rapportant au milieu de travail et à l’aide des lois spécifiques en matière criminelle et pénale.

Pondération : 2-1-2

Ce cours permet à l’étudiant de réinvestir les bases de la relation d’aide qu’il aura vues dans le cours Intervenir au quotidien pour ensuite examiner les différentes approches cliniques utilisées en contexte d’intervention en criminologie tant auprès des juvéniles que des adultes.

Il reconnaît la complémentarité des approches cliniques en plus d’être en mesure d’identifier et d’utiliser les outils d’évaluation et d’intervention relatifs aux dites approches. 

Il est également en mesure d’examiner les techniques d’intervention dans le but d’en faire la distinction claire tout en relevant les différents enjeux et défis liés aux interventions selon le contexte. En terminant, il applique les techniques d’intervention au regard de l’éthique professionnelle, il identifie les enjeux éthiques et il comprend ses rôles et responsabilités en tant que technicien en intervention en criminologie tout en respectant les champs d’intervention.   

Pondération : 3-1-2

Ce cours permet à l’étudiant de se familiariser avec le contexte de vie des jeunes en difficulté. Ce cours aborde les caractéristiques du comportement et du fonctionnement de cette population ainsi que les différentes trajectoires délinquantes qu’ils peuvent rencontrer. Ces connaissances permettent d’analyser les comportements déviants et d’en évaluer la dangerosité. Il peut ainsi déterminer les meilleures interventions à appliquer pour faciliter l’intégration sociale de ces jeunes selon le cadre légal, les services appropriés et de mieux s’arrimer aux services des partenaires du réseau.

Pondération : 3-1-2

Ce cours permet à l'étudiant d'examiner les caractéristiques personnelles et sociales, les besoins ainsi que les modes de fonctionnement des individus délinquants ou vivant des difficultés s’apparentant à un mode de vie marginal ou déviant. L’étudiant est également amené à comprendre l’impact de la réaction sociale au crime sur ces adultes et les conséquences individuelles, sociales et judiciaires qui peuvent en découler. Il peut ainsi déterminer les meilleures interventions à appliquer pour faciliter l’intégration sociale de ces adultes selon le cadre légal, les services appropriés et de mieux s’arrimer aux services des partenaires du réseau.

Formation générale

Pondération : 2-1-3
Les cours complémentaires de la formation générale visent à mettre l'étudiant en contact avec des domaines du savoir qui ne sont pas couverts par la formation spécifique de son programme d'études. Il est très importantque se développent chez lui une sensibilité et une ouverture à d'autres champs de connaissances. Il ne s'agit pas d'un simple survol: les cours complémentaires ont un niveau de difficulté aussi élevé que celui de tout autre cours.

Choix de 1 cours parmi :

Pondération : 2-2-2

Ce cours permet à l'élève de développer sa connaissance des processus de la communication et des nombreux moyens actuels de transmission de l'information. L'élève sera amené, par le visionnement de productions et la lecture de documents divers, à repérer les particularités de la communication et de l'information contemporaines, en lien notamment avec sa formation.

Pondération : 2-2-2

Ce cours vise l’exploration des enjeux sociaux du théâtre en lien avec la formation de l’étudiant(e). L’étudiant(e) sera appelé(e) à développer tant sa connaissance formelle du théâtre, en assistant à des pièces de théâtre et en les analysant, que sa connaissance pratique du théâtre, en développant ses aptitudes créatrices dans divers ateliers pratiques.

Pondération : 2-2-2

Dans ce cours, l’étudiant(e) qui dispose de bonnes connaissances grammaticales, est appelé à réfléchir à la relation d’aide et à la mettre concrètement en pratique en travaillant comme moniteur, monitrice, au sein de l’équipe de L’Accord, le centre d’aide en français du Collège. Le cours oscille donc entre la théorie et la pratique : chaque semaine, l’étudiant(e) suit deux heures de cours théorique en classe (pour approfondir certaines notions grammaticales, acquérir des méthodes pédagogiques, explorer les processus de la communication, etc.) et passe deux heures à l’Accord pour encadrer des étudiant(e)s en difficulté sur le plan du français écrit. À noter que, pour être admis à ce cours, l’étudiant(e) doit réussir un examen de sélection organisé par les responsables de L’Accord et le ou la professeur(e) de monitorat de la session courante.

Choix de cours parmi :

Pondération : 3 - 0 - 3

Les questions environnementales sont au cœur de l’actualité et de notre vie. Ce champ se veut une étude des principaux enjeux philosophiques, moraux et politiques, soulevés par les défis environnementaux ainsi que par les divers rapports que nous pouvons entretenir avec la nature. Des sujets tels que le statut moral et les droits des animaux, l’écologie, les rapports entre consommation et environnement, les changements climatiques, les réfugiés environnementaux, la surpopulation, la possibilité d’attribuer des droits à la nature et la biodiversité pourront être abordés lors de la session. L’objectif de ce champ est d’initier l’étudiant(e) aux divers enjeux touchant l’environnement dans ses dimensions éthiques et politiques ainsi que de permettre l’application des concepts et théories philosophiques abordés en classe à ces enjeux.

Pondération : 3 - 0 - 3

Les lois apparaissent, disparaissent et changent, entre autres à cause des transformations sociales et politiques qui façonnent notre histoire. Voilà qui permet d’ouvrir sur une multitude de réflexions philosophiques : des sujets tels que la drogue, la prostitution, l’aide médicale à mourir, l’avortement, la peine de mort, la désobéissance civile ou professionnelle, les inégalités sociales, le rapport entre les droits individuels et collectifs, le rôle des médias, les limites de la liberté d’expression dans le domaine artistique et des réflexions sur les droits des minorités pourront être abordés. L’objectif de ce champ est d’initier l’étudiant(e) à divers enjeux sociaux dans leurs dimensions éthique et politique ainsi que de permettre l’application des concepts et théories philosophiques abordés en classe à ces enjeux.

Pondération : 3 - 0 - 3

La technologie est une entreprise tout à fait intéressée de soutien au bonheur individuel et collectif, à la fois source de bien des agréments et d’au moins quelques maux. Elle peut avoir un impact important sur nos vies, par exemple, par le biais de l’intelligence artificielle, des véhicules autonomes, de l’armement, de la génétique, des communications et des enjeux de vie privée qu’elles soulèvent. L’objectif de ce champ est d’initier l’étudiant(e) à divers enjeux scientifiques ou technologiques dans leur dimension éthique et politique et de permettre l’application des concepts et théories philosophiques abordés en classe à ces enjeux.

Formation spécifique

Pondération : 2-2-3

Ce cours permet à l’étudiant de développer ses capacités stratégiques à intervenir de façon préventive dans une optique de résolution de problème et à animer une activité auprès de multiples clientèles. En développant ses capacités à travailler en équipe, il est amené à collaborer avec différents partenaires impliqués par ses actions préventives. Ainsi, l’étudiant est en mesure de concevoir, de mettre en œuvre et d’évaluer un projet de nature préventive, ainsi que d’en animer une activité qui s’y rattache.

Pondération : 2-2-3

Ce cours permet à l’étudiant d’apprendre à composer avec une personne en difficulté qu’elle soit marginale, déviante ou délinquante et présentant un trouble de santé mentale. Il développe les attitudes à privilégier et les différentes façons d’entrer en contact avec cette clientèle. Il se familiarise avec les symptômes associés aux principaux troubles mentaux de la personne en difficulté. Il apprend à relier le trouble mental d’une personne à ses comportements en tenant compte des composantes individuelles, sociales et culturelles. Il développe également sa capacité à consulter différents intervenants dans le but de leur faire part de ses observations. Enfin, il apprend à aider une personne en difficulté présentant un trouble de santé mentale en l’accompagnant au quotidien, notamment par le biais d’activités rééducatives.

Pondération : 2-1-3

Ce cours permet à l’étudiant de poursuivre les acquis faits dans le cours Stratégies d’intervention 1 en continuant d’examiner d’autres approches cliniques utilisées en contexte d’intervention en criminologie tant auprès des personnes juvéniles que des personnes adultes.

Il reconnaît la complémentarité des approches cliniques en plus d’être en mesure d’identifier et d’utiliser les outils d’évaluation et d’intervention relatifs aux dites approches. 

Il est également en mesure d’examiner les techniques d’intervention dans le but d’en faire la distinction claire tout en relevant les différents enjeux et défis liés aux interventions selon le contexte. En terminant, il applique les techniques d’intervention au regard de l’éthique professionnelle, il identifie les enjeux éthiques et il comprend ses rôles et responsabilités en tant que technicien en intervention en criminologie tout en respectant les champs d’intervention. 

Pondération : 2-2-3

Ce cours permet à l’étudiant de développer sa capacité à rédiger des rapports d’évaluation en vue de faire un plan d'intervention. En ce sens il apprend à examiner le profil de la personne, à cerner ses caractéristiques personnelles et relationnelles de même que les ressources personnelles, familiales et sociales dont elle dispose. L’étudiant apprend à évaluer les besoins de la personne, à choisir les modalités d'intervention et à rédiger le plan d'intervention selon les normes en vigueur dans les différents milieux.

Pondération : 2-1-2

Ce cours permet à l’étudiant de développer les connaissances théoriques et pratiques nécessaires à l’intervention auprès des personnes victimes telles que : les conséquences de la victimisation, les besoins des victimes, leurs droits ainsi que leur rôle à travers le processus judiciaire criminel. L’étudiant s’approprie les approches d’intervention en victimologie, il situe la personne victime dans l’appareil judiciaire et il se familiarise avec les différentes ressources dédiées et leurs mandats. Enfin, l’étudiant est outillé pour élaborer et mettre en œuvre une stratégie d’intervention auprès des personnes victimes.

Formation générale

Pondération : 2-1-3
Les cours complémentaires de la formation générale visent à mettre l'étudiant en contact avec des domaines du savoir qui ne sont pas couverts par la formation spécifique de son programme d'études. Il est très importantque se développent chez lui une sensibilité et une ouverture à d'autres champs de connaissances. Il ne s'agit pas d'un simple survol: les cours complémentaires ont un niveau de difficulté aussi élevé que celui de tout autre cours.

Formation spécifique

Pondération : 1-3-3

Ce cours permet à l’étudiant de développer sa capacité à intervenir auprès de personnes en état de crise. Il apprend à percevoir les signes précurseurs d’une crise, à évaluer la situation et à assurer sa sécurité et celle des autres. Il distingue les notions de situation et d’état de crise dans le but de choisir l’intervention appropriée aux différentes phases du processus de la crise. Il en assure également le suivi par la suite. Il est en mesure de faire le bilan réflexif de son intervention. L’étudiant acquiert la capacité de reconnaître et de composer avec ses réactions émotives et de faire part de celles-ci à ses collègues.

Pondération : 3-2-3

Ce cours permet à l’étudiant d’effectuer des interventions sécuritaires auprès des personnes dans les milieux d’intervention tout en préservant son intégrité physique et psychologique, et ce, dans le respect des lois et des protocoles d’interventions en situation de crise. Il apprend à effectuer des techniques d’autoprotection, de riposte aux attaques, de contrôles articulaires tout en adoptant une position sécuritaire. Il apprend des techniques d’intervention en lien avec la santé et la sécurité des personnes. Il apprend également à administrer des premiers soins.

Pondération : 2-11-3

Ce cours permet à l’étudiant d’intégrer un milieu d’intervention. Ce stage dans un milieu professionnel permet à l’étudiant d’actualiser les acquis de ses cours préalables en établissant des liens entre la pratique et les notions théoriques, de même que de se situer dans un contexte organisationnel. Il peut donc participer et mettre en œuvre des stratégies d’intervention, de contribuer au travail en équipe, de mettre en œuvre des stratégies d’intervention en réadaptation, et de démontrer qu’il peut agir de manière sécuritaire dans un milieu d’intervention.

Formation spécifique

Pondération : 2-30-5

Ce stage permet à l’étudiant d’actualiser les notions apprises au cours de sa formation. Il est appelé à exercer à temps plein l’ensemble des tâches inhérentes au rôle d’intervenant en criminologie dans un milieu d’intervention. Il accueille la clientèle, collabore à l’organisation et à l’animation des activités et assure le suivi des interventions. En matière de sécurité, il surveille les déplacements et les activités de la clientèle, analyse les événements suspects, applique des mesures de sécurité et assure le suivi des interventions. Enfin, il intervient en relation d’aide généralement dans un contexte d’autorité auprès de personnes en difficulté, marginales, déviantes, prédélinquantes, délinquantes et victimes d’acte(s) criminel(s) ou de maltraitance.

Curieux de savoir à quoi pourrait ressembler ton horaire ?

Téléchargez l'horaire type d’un étudiant dans ce programme