Une nouvelle étude sur le savoir-être professionnel mène à la création d’un outil pour aider les employeurs à mieux intégrer les travailleurs immigrants

L’Institut de recherche sur l’intégration professionnelle des immigrants (IRIPI) du Collège de Maisonneuve et PairConnex sont fiers de dévoiler Cohesion35, un nouvel outil visant à dépasser les « malentendus culturels » liés aux préjugés et aux stéréotypes à l’œuvre dans le processus de recrutement. Cet outil de diagnostic du savoir-être et de la culture d’entreprise a été dévoilé aujourd’hui dans le cadre du colloque « Les angles morts de la gestion de la diversité : a-t-on les bons réflexes? », qui souligne également les 10 ans de l’IRIPI.

Cohesion35 est l’aboutissement d’un partenariat de recherche noué en 2018 entre l’IRIPI et PairConnex. Grâce à un sondage mené auprès de 474 répondants, soit 254 employeurs et 220 employés, il a été possible d’identifier les sept savoir-être les plus importants en contexte de travail d’équipe. Afin d’obtenir une compréhension plus profonde de l’impact des savoir-être en milieu de travail, les chercheurs de l’IRIPI ont aussi réalisé une trentaine d’entrevues semi-dirigées auprès des employeurs et des employés. Les sept savoir-être ont ensuite été estimés par cinq niveaux de mesure inspirés par les travaux de Geert Hofstede, pour créer un questionnaire de 35 mises en situation intégré sur la plateforme PairConnex.

« Il est important cependant de préciser que l’outil présent n’utilise pas les dimensions de Hofstede tel qu’elles ont été conçues; il s’inspire de la réflexion théorique de Hofstede et des résultats de la recherche pour mesurer et tracer un portrait des savoir-être importants en milieu de travail. » – Habib El-Hage, directeur de l’IRIPI

Les employeurs pourront utiliser l’outil dans un contexte d’évaluation de leurs employés actuels, ou encore en contexte de recrutement. Pour utiliser Cohesion35, il suffit d’envoyer le questionnaire aux personnes ciblées, puis à consulter une série de neuf rapports qui permettent de comparer les profils des employés, des équipes et des candidats à l’embauche. Les employeurs sont donc en mesure de mieux comprendre les différences et ressemblances entre chaque personne, pour éventuellement faire les interventions nécessaires à une meilleure cohésion d’équipe et faciliter l’intégration des nouveaux employés.

« Dans le contexte actuel de pénurie de main-d’œuvre, les employeurs n’ont d’autre choix que de diversifier leurs sources traditionnelles de recrutement. Cette nouvelle réalité peut cependant créer des craintes chez certains employeurs, notamment quant à la dynamique de leurs équipes. C’est dans ce contexte qu’intervient le nouveau test de diagnostic, Cohesion35. » – Guillaume Fortin, président de PairConnex

L’outil s’adresse autant aux dirigeants de PME qu’aux gestionnaires en moyennes et grandes entreprises. Il peut également être utilisé par les professionnels en ressources humaines dans le cadre de leurs interventions d’évaluation des employés, ou en contexte de recrutement.

Selon Statistique Canada, en 2018 le taux de chômage de la population née au Québec était de 5 % alors qu’il était de 11,4 % pour les personnes immigrantes reçues depuis moins de 5 ans. Encore aujourd’hui, plusieurs employeurs ont des craintes par rapport à la bonne intégration des employés issus de la diversité dans leurs équipes de travail.

Sur la photo, dans l’ordre habituel : Habib El-Hage, directeur de l’IRIPI et Guillaume Fortin, président de PairConnex