Relance de l’Est de Montréal : passer de la parole aux actes

Réunis virtuellement, les membres du Comité de développement de l’Est de Montréal (CDEM), dont fait partie la directrice générale du Collège de Maisonneuve, Mme Malika Habel, ont appuyé à l’unanimité les dix priorités pour la relance économique de l’Est qui ont été soumises au vote, vendredi dernier. Ce faisant, la grande table de concertation des leaders de l’Est de Montréal s’est publiquement engagée à défendre les priorités élaborées par ses groupes de travail en vue de futures interventions. 

C’est donc d’une voix forte et unique que le CDEM entend faire valoir une série de priorités d’actions, parmi lesquelles figurent et prévalent l’accélération de l’implantation de projets de transport collectif structurants, le développement durable et cohérent du territoire, ainsi que la construction et le maintien d’un parc locatif adéquat et inclusif.

« Le potentiel de l’Est de Montréal est immense, tant sur le plan du territoire que de la richesse qui l’habite. Malheureusement, ce potentiel est sous-exploité et sa contribution, sous-estimée. Il est temps de prendre la place qui nous revient et de proposer, de manière concertée, une vision porteuse et pérenne pour l’Est, ce territoire négligé depuis de trop nombreuses années. Nos leaders, à tous les niveaux, veulent et doivent prendre part aux importantes discussions qui ont cours et qui contribueront à redéfinir le secteur pour des décennies à venir », a affirmé M. Pierre Lessard-Blais, qui assume la coprésidence du comité de direction du CDEM avec M. Robert Coutu.

« C’est le temps de passer de la parole aux actes, la réflexion et la discussion sont bien sûr de mise. Mais une fois ces étapes complétées, idéalement sans s’éterniser, elles doivent mener à des gestes concrets. Des engagements, il y en a. Maintenant, on veut que les choses arrivent. Tout le monde est mobilisé. Passons à l’action! » a renchéri M. Coutu.

L’exercice de priorisation est le fruit de la réflexion de comités de travail formés autour de cinq grands thèmes sur lesquels se sont penchés les membres provenant d’organismes, de corporations, de tables de concertation, d’institutions publiques et parapubliques, de regroupements, de chambres de commerce, de même que des différents paliers de gouvernement.

Résumé des thèmes et priorités d’action

  • Transport et logistique : accélérer l’implantation d’un nouveau mode de transport collectif structurant reliant le centre-ville à la Pointe-de-l’Ile (PDI), poursuivre dans les délais raisonnables le prolongement de la ligne bleue et assurer l’intégration harmonieuse de ces projets dans les milieux de vie et autour des pôles d’emplois
  • Développement territorial : investir rapidement et massivement dans les infrastructures et la décontamination et reconnaître le territoire en zones stratégiques d’innovation
  • Emploi et savoir : soutenir les initiatives favorisant l’accès aux études supérieures pour la formation d’une main-d’oeuvre qualifiée et établir des ponts entre les institutions et les entreprises dans la poursuite de l’innovation et de la recherche appliquée
  • Entrepreneuriat : stimuler le développement d’une culture entrepreneuriale de concert avec toutes les communautés en attirant des entreprises innovantes et en favorisant des projets d’affaires aux retombées locales
  • Milieu de vie et santé : pérenniser le financement des programmes d’habitation sociale et communautaire et développer un parc de logements locatifs adéquat et inclusif

Source : CDEM