Comité d’éthique de la recherche (CÉR)

Énoncé de vision du CÉR 

Poser un regard libre, éclairé et continu sur l’éthique en recherche et sur l’acceptabilité éthique des projets de recherche

« […] un comité d’éthique de la recherche dynamique ne peut limiter son rôle à l’évaluation et au suivi des projets de recherche ; il doit accompagner les chercheurs dans l’élaboration de ceux-ci. Si une évaluation éthique impartiale d’un projet de recherche s’impose, les porteurs de l’éthique de la recherche dans un milieu ont aussi la responsabilité d’accompagner les chercheurs dans le dédale de toutes les exigences actuelles, avec l’objectif d’améliorer la qualité éthique non seulement des projets particuliers, mais aussi de la recherche qui se poursuit dans le milieu. »

Hubert Doucet, « De l’éthique de la recherche à l’éthique en recherche »,
Éthique publique, Responsabilité sociale et éthique de la recherche, vol. 12, n° 1 2010

Approche et valeurs privilégiées par le CÉR dans le cadre de son mandat

L’approche du CÉR est déterminée par le rôle éducatif qu’il joue auprès de la communauté du Collège en vue de développer une culture et des pratiques de l’éthique en recherche. Cette approche valorise la sensibilisation aux enjeux propres à l’éthique de la recherche, ainsi que la formation, l’animation et le dialogue, la responsabilisation et la réflexivité. Elle s’inscrit dans une perspective contextuelle qui est étroitement liée aux milieux et aux pratiques de la recherche, aux questionnements actuels sur la responsabilité sociale des chercheurs et des institutions de recherche, ainsi qu’à un cadre normatif évolutif et vivant.

Équilibre entre le développement de la recherche et l’éthique en recherche

Le CÉR vise à assurer « un équilibre approprié entre la reconnaissance des avantages potentiels de la recherche et la protection des participants [incluant les chercheurs] contre les préjudices associables à la recherche » (ÉPTC2_2014). Dans la perspective d’une réflexion plus large sur la responsabilité envers les collectivités. En cela il souscrit pleinement au mode d’application de la l’Énoncé de politique sur l’Éthique de la recherche avec des êtres humains recommandé par les trois Conseils.

L’éthique en recherche : relation entre les divers participants à la recherche

Le Comité institutionnel d’éthique de la recherche affirme d’emblée une posture favorable à la recherche. Son approche de l’éthique en recherche vise à soutenir les divers acteurs de la recherche et, en premier lieu, les chercheurs, dans leurs démarches. L’évaluation de l’éthique des projets de recherche se soucie de la relation de recherche entre l’ensemble des participants à la recherche (incluant les chercheurs), et vise à tenir compte des enjeux locaux et communautaires. Actuellement, le CÉR du Collège de Maisonneuve est d’ailleurs principalement composé de chercheurs.

 

Membres du CÉR

  • Bertrand, Catherine, membre représentante de la collectivité
  • Boumghar, Yacine, membre versé en méthodologie
  • Charbonneau Larcher, Claudie, membre représentante de la collectivité et vice-présidente
  • Mainich, Sarah, membre versé en méthodologie et présidente
  • Ménard, Louise, membre versé en méthodologie
  • Paquette, Michel, membre versé en éthique (substitut)
  • Roy, Claude, membre versé en éthique
  • Simard, Laurence, membre représentante de la collectivité
  • Tremblay, Katia, Secrétaire et coordination interne du CÉR, membre non-votante